Des objectifs réalistes pour une compétition

Tout sportif qui s’entraîne régulièrement souhaitera à un moment où à un autre se confronter à d’autres sportifs. Cet esprit de compétition est tout à fait naturel et aide à rester motivé. Connaître sa position vis-à-vis de collègues ainsi que son écart peut motiver un sportif à persévérer dans sa discipline. Comparer et voir ses résultats s’améliorer est très réjouissant. Mais est-ce que ma progression est suffisante pour prétendre à un titre ? Pour le savoir, le sportif devra participer à des concours ou des compétitions. Mais comment se préparer au mieux à une compétition ? 

Goal Setting

La première étape consiste à se fixer des objectifs réalistes et atteignables pour cet événement. Si l’on se fixe des objectifs trop élevés, on risque de perdre toute motivation. Il vaut mieux se fixer des buts réalistes qui apporteront satisfaction. D’autre part, atteindre ses objectifs contribue à augmenter la motivation du sportif.

La stratégie à adopter lors d’une compétition

La stratégie ou tactique revêt beaucoup d’importance en compétition. Il s’agit d’analyser l’ensemble des conditions relatives à la compétition. Puis de prendre les décisions qui faciliteront le déroulement de la compétition. Voici quelques aspects à prendre en considération pour une prise de décision appropriée.


Belle météo

Les conditions atmosphériques

Si la compétition se déroule sur plusieurs jours, il peut être intéressant d’analyser les prévisions météorologiques. Savoir à quel moment de la journée, il y aura moins de vent par exemple peut ramener quelques points de plus. De même, si le tireur préfère tirer avec le soleil sur les cibles, de coté ou alors face à lui. Certains tireurs préfèrent une excellente luminosité lorsque le soleil est haut dans le ciel. D’autres attendront la fin de journée pour obtenir plus ou moins les mêmes conditions qu’à l’entrainement. Est-ce que les prévisions annoncent des précipitations ? A quel moment les températures me conviendront le mieux ? Il n’y a pas de juste ou faux mais des préférences et des considérations à prendre en compte. 

Le comportement du tireur

Quelques temps avant la compétition, il est intéressant de connaître les lieux où se déroulera le concours ou le match. Certains tireurs vont reconnaître le stand quelques jours avant pour ne pas être surpris le jour “J”. Dans un lieu connu, le compétiteur pourra se référer à ses notes. Celles-ci lui rappelleront les points qui avaient marqué son expérience précédente et quels étaient ses réglages. Est-il possible de faire un entrainement dans les installations prévues pour le concours au préalable ?

Lors d’inscription en ligne, il est maintenant possible de choisir un horaire où l’occupation du stand ne sera pas trop importante. Cela peut aider à maintenir un bon niveau de concentration chez certains tireurs. 

Connaître le programme de tir

Combien de coups d’essai sont prévus. Est-ce que le nombre est défini ou le tireur peut-il décider lui-même du nombre ? Si le nombre est très limité, le recours aux notes et l’anticipation des réglages sur la base des expériences passées est un plus. 

Quels sont les limites de temps ? Travailler avec un chronomètre pour garder un rythme dans les séquences de tir. Planifier son programme de tir au préalable en fonction de l’évolution des conditions environnantes et de la forme physique et mentale du moment. 

Choisir sa cible

Parfois le tireur peut choisir sa cible. Dans ce cas, que regarder ? Est-ce qu’il faut prendre une cible tout au bout pour être sûr de ne pas se tromper de cible ? Selon la situation, est-ce qu’il risque d’y avoir de l’ombre sur la cible au moment du tir ? Est-ce que le pare-soleil est réglable correctement sur la cible choisie ? Y a-t-il un risque d’éblouissement du tireur lorsque la porte d’entrée est ouverte ? De la position de tir, est-ce que les fanions indicateurs de vent sont bien visibles ? Ou vaut-il mieux choisir une autre cible ?

Préparation mentale

La préparation mentale

Il vaut mieux s’entraîner suffisamment pour une compétition ceci afin de renforcer la confiance en soi. Le tireur qui se sait capable d’atteindre un certain niveau démarrera la compétition plus confiant et positif. Certains sportifs s’entraînent en s’imaginant concourir pour une compétition et lors du concours, ils s’imaginent réussir comme ils l’ont déjà réussi à de multiples reprises aux entrainements. 

Aborder une compétition de façon confiante et positive est cruciale pour obtenir de bons résultats. Pour cela, un entraînement adéquat et une quantité suffisante de repos sont les clés du succès. 

Prendre du temps, pour visualiser le parfait déroulement de la compétition est aussi essentiel. De plus en plus d’études scientifiques démontrent qu’une préparation mentale adéquate du sportif fera la différence en compétition. 

La vieille de la compétition

Préparer son matériel assez à l’avance pour être sûr de n’avoir rien oublié. Contrôler les prévisions météorologiques et anticiper les adaptations à faire en fonction des derniers bulletins 

Relire ses notes prises d’un entraînement précédemment effectué dans ces installations. Pré-régler son équipement selon les détails inscrits dans son carnet de notes, s’il y a lieu. 

Visualiser la compétition et s’imager le déroulement parfait de la stratégie prévue ainsi que des séquences de tir. Bien se reposer, se nourrir convenablement et rester confiant en ses capacités de succès, vous voici donc prêt pour votre compétition ! 😉 

Le jour « J »

Arriver sur place suffisamment tôt, pour se “mettre dans l’ambiance”. S’équiper à temps pour éviter un choc sur le plan des températures. Etre dans le stand 20 minutes à l’avance permettra à la vue de s’adapter à la lumière ambiante. 

Penser à faire un tour aux toilettes, ceci vous évitera peut-être d’interrompre un programme de tir. Puis faire un échauffement musculaire pour améliorer la stabilité. 

Ne pas oublier de boire régulièrement pour que le cerveau soit hydraté correctement durant toute la compétition. 

Disposer tout le matériel nécessaire, ainsi que les outils de réglages et la munition à portée de main. Préparer l’arme et pré-régler le bipied, l’iris, le guidon, le filtre couleur si nécessaire, etc. selon les notes ou l’expérience.

Prendre un moment pour se relaxer, respirer profondément (cela vous permettra de gérer votre stress) et visualiser le parfait déroulement des séquences de tir et de la compétition.

Le débriefing de la compétition

Comment ai-je vécu ma préparation à cette compétition ? Souligner les points positifs et noter les points à changer pour la prochaine préparation. 

Quelles expériences ai-je faites durant le match ? Noter les points et les ressentis à prendre en compte pour la prochaine échéance. Lister les points positifs, qui ont aidé au bon résultat et les points à entraîner ou changer pour la prochaine compétition. 

Est-ce que mon état d’esprit à contribuer d’une façon ou d’une autre à ma performance ?

Prendre le temps d’analyser à chaud la compétition et noter les points essentiels. Ensuite les analyser le lendemain ou en parler avec son entraineur pour adapter la tactique et capitaliser l’expérience. 

Results-No Excuses

La capitalisation de l’expérience

Noter dans le carnet les réglages effectués et leurs effets sur le résultat. Dans quelle mesure un changement de réglage a-t-il contribué à l’amélioration ou la dégradation du tir. 

Si j’ai remarqué une façon différente de faire chez un concurrent, pourquoi ne pas tester cette technique lors des prochains entraînements et décider ensuite si je peux adopter cette technique. 

Revoir les points faibles et comment les améliorer lors des prochains exercices. Comment amplifier les actions qui ont joué en ma faveur et en faire des atouts majeurs. 

Noter dans le carnet tout ce qui peut servir pour une prochaine compétition.

Conclusion

En ayant bien anticiper la compétition, en sachant à quoi s’attendre, on peut arriver beaucoup plus décontracté au tir de concours et faire de meilleurs résultats. 

Avoir confiance en soi et en son matériel pour être relaxe et gagner de précieux points sur ses concurrents. 


Et vous, comment vous préparez-vous à un tir important ? Avez-vous déjà une routine de préparation ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! 🙂

2 commentaires

ondespositivesfr · 21 juillet 2022 à 7h53

Merci pour cet article, il est vrai que l’on a tendance a oublié que la préparation me,ntale est aussi importante que la préparation physique

    Evelyne · 21 juillet 2022 à 11h22

    Merci pour ce commentaire, personnellement je pense que la préparation mentale est plus importante que la préparation physique. Belle journée !

Vos commentaires sont les bienvenus