Pourquoi nettoyer son pistolet ?

C’est bien connu ! Toutes les choses que l’on soigne dure plus longtemps. En faisant régulièrement un entretien sur ma voiture, je risque moins de tomber en panne. C’est pareil pour une arme ou un outil de sport. Une arme bien entretenue restera en bon état plus longtemps et sera également plus précise. Elle sera moins sujette à des dérangements lors des entraînements ou compétitions, d’où l’importance de bien nettoyer son pistolet.  

Pour des raisons de sécurité

Lorsqu’une arme ne fonctionne pas correctement ou qu’un dérangement survient, le tireur manipulera son arme pour y remédier créant ainsi un risque pour son voisinage. Effectivement, si un coup ne part pas comme prévu, le tireur voudra remédier à ce dérangement. Il risque de manipuler son pistolet en oubliant de diriger le canon vers les cibles créant de cette manière un danger pour ses collègues. D’autre part, un projectile tiré avec une arme mal entretenue demandera davantage de pression pour sortir du canon. Cela générera ainsi plus de pression à l’intérieur de l’arme et augmentera ainsi le risque de casse interne au pistolet.

Pour contrôler l’état de son pistolet

Lors de l’entretien, le tireur contrôle aussi qu’il n’y ait pas de marque d’usure prématurée, de début de fissure, ou tout autre anomalie. Le cas échéant, il pourra demander conseil à un armurier qualifié ou faire remplacer les pièces montrant des signes de faiblesse avant que celles-ci provoquent de plus gros dégâts sur son pistolet. 

Pour conserver la valeur de son outil de sport

Une bonne arme coûte chère et pour en profiter longtemps, cela vaut la peine d’en prendre soin. L’environnement et les mains des tireurs laissent des dépôts corrosifs sur l’arme et la corrosion s’installera si l’arme n’est pas entretenue régulièrement. D’autre part, des tests ont montré qu’un pistolet bien entretenu aura un blason plus regroupé qu’un pistolet mal nettoyé. 


Maintenance planning & scheduling

Quand nettoyer son pistolet ?

A quelle fréquence faut-il nettoyer son pistolet ? Est une question récurrente que tout tireur se pose à un moment ou à un autre. La réponse est très simple : Après chaque tir !

Lors des tirs, la poudre et la combustion de celle-ci laisse des dépôts qui peuvent être corrosifs et endommager l’arme. Ces dommages seront d’autant plus importants, si les lubrifiants utilisés lors du dernier entretien sont de piètre qualité ou mal adaptés aux matériaux de l’arme. Effectivement, chaque lubrifiant est développé avec des spécificités propres à l’usage prévu par le fabricant. 

Si lors de la dernière séance de tir, il pleuvait ou que l’arme a reçu des projections d’eau, il vaut mieux laisser sécher son pistolet avant de procéder à son nettoyage. En principe c’est assez rapide étant donné que le pistolet chauffe durant le tir.  😉

Caution - Attention

ATTENTION A LA SECURITE

La première règle de sécurité étant de considérer toute arme comme chargée tant que l’on ne s’est pas personnellement assuré du contraire. Il faut donc commencer par un contrôle personnel de sécurité (CPS). Dont, voici pour rappel les points :

  • Ouvrir la culasse d’environ 2 cm
  • Contrôler que la chambre à cartouche soit vide
  • Contrôler que le magasin soit vide

Il est TRES IMPORTANT de contrôler avant de démonter quoique ce soit sur l’outil de sport, que l’arme est déchargée. Cliquez ici pour un rappel des règles de sécurité.

Ensuite, veiller à ne pas avoir de munition dans le local où l’entretien du pistolet a lieu, afin d’éviter tout risque d’accident. 

En raison des vapeurs dégagées par certains produits de nettoyage, le local doit être bien ventilé, et avoir un système d’aération fonctionnel. Ne pas fumer dans le local !

Toujours suivre les indications du fabricant concernant l’entretien et se référer au manuel d’utilisation. Ne pas hésiter à demander conseil à un armurier qualifié en cas de doute concernant l’état d’un élément ou d’une pièce de l’arme.

Quel matériel utiliser pour nettoyer son pistolet ?

En principe, les tringles de nettoyage ainsi que les brosses seront fournies avec le pistolet lors de son achat. De vieux vêtements qui ne peluchent pas vous seront aussi très utiles. Voici une liste des éléments utiles pour un entretien régulier :

  • La trousse de nettoyage fournie avec l’arme
  • Un solvant nettoyant pour éliminer les restes de plomb et de poudre
  • Un lubrifiant de qualité, spécifique pour armes ou armes automatiques
  • Un écouvillon (brosse) pour le canon, en bon état
  • Une tringle de nettoyage
  • Un écouvillon (brosse) de graissage en nylon ou en crin
  • Une lampe LED
  • Des cotons tiges
  • Des chiffons qui ne peluchent pas
  • Des bandes de gaz
  • Une brosse à dents
Matériel nettoyage pistolet

Différents types de nettoyage du pistolet

Selon qu’il s’agisse d’un entretien courant ou d’un grand nettoyage avant une vente ou un stockage de longue durée, on procédera un peu différemment.

Nettoyer son pistolet après chaque tir

Dans ce cas, il s’agit surtout de nettoyer le canon et la chambre à cartouche des résidus de poudre et des restes de combustion. Si l’entretien est effectué après un grand nombre de cartouches tirées, il se peut que des résidus se soient dispersés dans le mécanisme de détente. Dans ce cas, il faudra débarrasser le système de détente de tous les résidus de poudre au moyen de la brosse à dent et d’un produit approprié.

Entretien avant entreposage en fin de saison

Lors d’un entretien de fin de saison, il faudra penser à bien lubrifier toutes les parties de l’arme pour la protéger des influences extérieures. Dans ce cas, une graisse sera plus efficace qu’une simple huile en spray qui risque de sécher trop rapidement ou de s’évaporer partiellement. Pensez aussi à nettoyer les magasins, et autres accessoires, puis à les lubrifier pour les protéger de l’humidité ambiante. 

Après un stockage longue durée ou avant une nouvelle utilisation

Si les lubrifiants utilisés n’étaient pas de bonne facture, il est possible qu’ils aient séchés durant le stockage. Il sera donc nécessaire de refaire un entretien pour éliminer les résidus secs de lubrifiant et de lubrifier à nouveau les parties mobiles. Cela évitera les dysfonctionnements lors du prochain tir. 

De même, une arme stockée devrait être contrôlée épisodiquement afin de s’assurer que les lubrifiants soient toujours efficaces et remplissent leur fonction de protection. Faute de quoi, la corrosion risque de s’installer. Dans ce cas, un nouveau nettoyage du pistolet sera nécessaire. 

Contrôler régulièrement votre arme vous évitera de mauvaises surprises lorsque vous voudrez la vendre ou vous en servir à nouveau. Il s’agit de mécanique de précision qui mérite soin et attention de la part de son propriétaire pour conserver sa valeur et sa précision. 

Le démontage du pistolet

Pour le démontage de l’arme, suivre les instructions du fabricant qui préconisera le niveau de démontage nécessaire en fonction du type d’entretien à effectuer sur l’arme. 

Dans la majorité des cas, il faut démonter la culasse pour séparer le canon et le ressort de fermeture. En principe, le percuteur sera déposé uniquement lors d’un nettoyage approfondi ou en cas de dysfonctionnement.

Si un grand nombre, de cartouche a été tiré, il faudra aussi démonter et nettoyer le magasin. 

Beaucoup de fabricants indiquent qu’un démontage plus important de l’arme doit être effectué par un armurier qualifié. 

Magasin P210 démonté
Magasin démonté

Le nettoyage du pistolet et des éléments

Une fois le démontage effectué, les opérations de nettoyage peuvent débutées. Comme il s’agit de mécanique de précision, il faut travailler proprement. Commencer par nettoyer toutes les pièces les unes après les autres. Puis contrôler l’état de chaque élément pour s’assurer qu’il n’y ait pas de fissures, d’usure prématurée, etc. La prochaine étape consistera à lubrifier les parties mobiles et les glissières. Ensuite, l’arme sera remontée et son bon fonctionnement contrôlé. 

Gant de toilette et brosse

Le canon

Il est très important de bien nettoyer le canon du pistolet car c’est une pièce qui se salit beaucoup. Si vous utilisez une solution nettoyante, il faut éviter de plonger l’écouvillon dans la solution car les dépôts de l’écouvillon passeront dans la solution et la souilleront. Il vaut mieux verser quelques gouttes sur l’écouvillon. Passez ensuite l’écouvillon dans le canon à plusieurs reprise pour décoller les résidus de poudre. 

Attention, toujours brosser le canon depuis la chambre à cartouche en direction de la bouche du canon, dans le sens de la balle. Puis sortir complètement l’écouvillon avec la tringle par la bouche du canon. En retirant l’écouvillon en arrière, il y aura des résidus qui entreront à nouveau dans le canon. De plus, l’extrémité du canon (la sortie) est la partie la plus important pour la précision de l’arme. En endommageant, la bouche du canon, l’arme perdra beaucoup en précision. Veillez donc à ne pas retirer en arrière l’écouvillon pour conserver la précision du canon. 

Une fois le brossage effectué, passer une bande gaz ou une bande d’étoffe dans le canon pour retirer les résidus. Si le tissu sort sale du canon, répéter l’opération de brossage et repasser un nouveau tissu pour l’essuyage. Répéter l’opération tant qu’il faudra pour que le tissu ressorte propre. 

Une fois le canon propre, utiliser la lampe pour contrôler l’état de l’intérieur du canon. Vérifier qu’il soit bien propre et qu’il n’y ait pas de point de rouille. Contrôler aussi l’aspect extérieur du canon, la chambre à cartouche et le nez d’appui pour le verrouillage. 

Pour le graissage, mettez un peu de graisse ou lubrifiant sur la brosse en nylon ou en crin et passez-la dans le canon. Il sera nécessaire de dégraisser le canon juste avant le prochain tir pour éviter des dégâts à celui-ci. 

L’extérieur du canon devra lui aussi être lubrifié pour le protéger des agressions extérieures. 

Culasse-canon-ressort pistolet nettoyé
Culasse – Canon – Ressort de fermeture

Le ressort de fermeture

Nettoyer le ressort et le tube avec un chiffon imbibé de quelques gouttes de solution de nettoyage. Laisser agir le produit (durée en fonction du produit utilisé) puis brosser avec la brosse à dent. 

Lorsque le tube et le ressort sont propres et secs, graisser légèrement l’ensemble. 

La culasse

Répartir la solution nettoyante dans les rainures de la culasse, sur les parties de guidage de la culasse et toutes les parties nécessitant un nettoyage. Laisser agir la solution puis frotter et essuyer les résidus. Lorsque la culasse est bien propre, contrôler son état général en recherchant des débuts de fissures ou marques inhabituelles. 

Graisser toutes les parties coulissantes et mobiles avec un lubrifiant pour arme automatique. 

Le système de détente

Lorsque le pistolet est nettoyé régulièrement, très peu de reste de poudre ou de saleté provenant de la combustion de la poudre atteindra le système de détente. En conséquence, le nettoyage sera facilité. Il suffit souvent de frotter le mécanisme avec un chiffon légèrement graissé pour ôter les résidus de poudre. Il est aussi possible d’enduire les parties du système de détente avec un peu de solution nettoyante, de laisser agir celle-ci puis de frotter doucement avec une brosse à dent pour détacher les résidus. 

Si le système est très sale à cause d’un défaut d’entretien, il serait plus judicieux de faire nettoyer le pistolet par un spécialiste équipé d’installation appropriée. 

Une fois le nettoyage terminé, graisser le système avec de la graisse pour arme ou d’un spray spécial pour arme automatique. 

Carcasse + platine pistolet nettoyée

Les surfaces métalliques extérieures

Essuyer toutes les surfaces métalliques extérieures, après chaque emploi, avec un chiffon imbibé d’huile ou de graisse pour armes.

Le magasin

Pour un nettoyage courant, lorsque le pistolet est nettoyé régulièrement, il suffit d’essuyer avec un chiffon les restes de poudre sur le pourvoyeur du magasin. 

Lors d’un entretien plus approfondi, il faudra démonter le magasin et nettoyer l’intérieur ainsi que le pourvoyeur et le ressort. 

Contrôler l’état de l’ensemble. Puis graisser les pièces avec une graisse ou une huile pour arme. Cela les protègera de la corrosion. 


Signal de danger

Attention !

Ne lubrifiez pas exagérément votre pistolet car les poussières se colleront sur la graisse ou les parties trop huilées et provoqueront des dérangements lors de la prochaine utilisation. 

well done

Encore quelques conseils

Pour les crosses en bois, pensez à nourrir le bois avec une cire pour la protéger. 

Si nécessaire, utiliser un produit noircissant pour que vos organes de visée restent bien mats et soient mieux visibles en cas de forte luminosité.

Si vous n’avez pas nettoyer votre pistolet régulièrement, le nettoyage complet de votre pistolet peut prendre beaucoup de temps ! …

Profitez du nettoyage de votre pistolet pour détecter des traces d’usure anormales ou des dommages sur votre pistolet. Si vous remarquez une usure prématurée n’hésitez pas à contacter votre armurier. 

Si vous n’êtes pas à l’aise en mécanique, il est plus judicieux de mandater un professionnel qualifié pour effectuer un grand entretien de votre pistolet. Celui-ci pourra remplacer des pièces d’usure ou défectueuses, vous évitant ainsi des déconvenues lors d’un tir. 

Contrôle du fonctionnement

Lorsque le nettoyage du pistolet est terminé, effectuer un contrôle du fonctionnement de l’arme remontée. Dans ce but, lisez la notice d’utilisation de votre arme. Chaque arme étant différente. 

Voici la procédure pour un SIG P210 selon le règlement 53.102 (extrait page 25).

  1. Retirer les cartouches et enlever le magasin;
  2. Faire un mouvement de charge et contrôler si le bloc de culasse et le canon glissent rapidement vers l’avant et se verrouillent (répéter une fois le mouvement);
  3. Introduire un magasin, désassurer, presser la détente, retirer le magasin d’environ 1 cm;
  4. Faire un mouvement de charge avec le chien désarmé et la détente pressée à fond, contrôler si le chien est retenu en position armée;
  5. Faire un mouvement de charge avec la détente pressée à fond, relâcher complètement la détente, repousser à fond le magasin, presser la détente; le chien doit se désarmer;
  6. Armer le chien, assurer, la détente doit être bloquée; 
  7. Désassurer; contrôle du cran d’arrêt; 
  8. Faire un mouvement de charge et contrôler si le bloc de culasse est retenu en position arrière;
  9. Retirer le magasin d’environ 1 cm, faire un mouvement de charge, repousser à fond le magasin, presser la détente et assurer. 

Voici le lien pour le contrôle du fonctionnement d’un SIG P220 selon le règlement 53.102 (version 2000 – page 9)


Conclusion

Un entretien approprié de votre pistolet vous aidera à conserver sa valeur et sa précision. En nettoyant et contrôlant régulièrement votre outil de sport, vous garantirez un bon fonctionnement et une pratique sûre de votre sport favori. 

Lors de chaque nettoyage de votre pistolet, vous serez en mesure de détecter une usure prématurée, un début de fissure ou un dommage inattendu de votre outil de sport. Dans ce cas, renseignez vous auprès d’un armurier qualifié qui vous conseillera sur la meilleure façon de remédier à ces défauts avant qu’un dysfonctionnement important n’entrave la sécurité de votre outil de sport, ou vous disqualifie lors d’un concours. 😉


Avez-vous eu des problèmes à la suite d’un entretien inapproprié ? Vous désirez en savoir plus ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! 🙂
Catégories : EntretienPistolet

0 commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus