Différences entre le tir au fusil et le tir au pistolet

Pour débuter le tir sportif, il n’y a pas besoin de beaucoup d’équipement. Dans la majorité des cas, les sociétés de tir mettent à disposition des nouveaux membres la carabine, le fusil ou le pistolet. Le tireur sportif devra s’acquitter uniquement de la munition et de la cotisation annuelle de la société. Evidemment, que les équipements de tir mis à disposition des membres fonctionnent parfaitement mais seront quelques fois moins précis qu’une arme privée. 

L’équipement pour le tir d’un tireur à l’arme longue est plus important que celui du tireur au pistolet. Mais cela n’empêche pas une personne intéressée au tir de débuter avec uniquement une arme en prêt de la société. Alors qu’un compétiteur à l’arme longue porte un pantalon, des chaussures et une veste destinés à améliorer la stabilité, le compétiteur au pistolet n’a droit à aucune aide. C’est la différence principale au niveau de l’équipement de tir pour un tireur à l’arme longue et un tireur à l’arme de poing. 

Equipement tir au pistolet

L’équipement de tir du tireur sportif à l’arme longue

Plus le tireur progressera dans son activité, plus il cherchera des moyens de gagner des points en investissant dans un équipement pour le tir. Bien qu’on ne puisse pas acheter des points, certains investiront dans toutes les dernières nouveautés dans le but de grappiller quelques places au classement. Certes l’équipement pour le tir du tireur sportif aidera celui-ci à progresser mais cela restera l’entraînement du sportif qui fera la différence.

L’outil de sport de précision

Les tireurs sportifs pratiquent le tir de précision principalement sur trois distances. Pour chacune de ces distances des armes différentes sont utilisées. La carabine à air comprimé sur des distances de dix mètres et en intérieur. Une carabine 22 long rifle pour des distances de 50 mètres, aussi appelée petit calibre. Et une carabine gros calibre (7.5 mm ou 6.5 mm) pour des distances de 300 mètres. 

Les armes d’ordonnance sont une catégorie particulière car il s’agit d’une arme de guerre utilisée dans le civil pour des tirs de précision. En Suisse, c’est l’arme que le militaire reçoit lors de son école de recrue. Pour les jeunes dès 17 ans, l’armée met à disposition des armes en prêt pour les cours de jeunes tireurs. 

Les jeunes, ou moins jeunes 😉 , qui débutent le tir sportif auront dans la majorité des cas la possibilité de s’initier au tir sportif au moyen des carabines que les sociétés de tir mettent à disposition de leurs membres. 

Equipement tir à la carabine air comprimé


L’habillement du tireur à l’arme longue

Le tireur débutant n’a dans un premier temps pas besoin d’équipement spécifique pour le tir. Beaucoup de tireurs participent à des concours de tir sans autre équipement que leur arme. 

Une veste de tir spécifique aide beaucoup au niveau de la stabilité du tireur sportif. Un tireur sportif qui pratique le tir à l’air comprimé remarquera rapidement les avantages d’une veste de tir. Cette pièce d’équipement de tir est très utile pour le tir en position debout. 

Un pantalon de tir ainsi que des chaussures spécifiques pour le tir ont des possibilités d’ajustement qui soulage le tireur en position à genoux. En effet, le tireur appréciera la possibilité d’ouvrir la fermeture éclaire derrière l’articulation du genoux. Idem pour l’ouverture de l’arrière de la chaussure sur laquelle repose les fesses du tireur. 

Les compétitions ont des règlementations différentes et les équipements de tir autorisés changent parfois. Certains détails peuvent être différents en fonction des compétitions ou de l’organisateur du concours. Les tireurs qui ne respecteraient pas les règles courent le risque d’être disqualifiés.

Les accessoires du tireur à l’arme longue

Toute une panoplie d’accessoires est disponible comme équipement pour le tir. Chaque individu étant différent, une personnalisation de l’équipement de tir peut aider à faire de meilleurs résultats. Ces accessoires seront inutiles au tireur débutant qui doit commencer par acquérir une bonne technique de tir. 

Pour les armes d’ordonnance, étant donné qu’il s’agit d’une catégorie spéciale, un catalogue liste et décrit les moyens auxiliaires autorisés. Ce catalogue évolue avec les années et les progrès technologiques. 

Voici une liste, non exhaustive, des accessoires favoris des tireurs sportifs. Les règlements relatifs à chaque compétition décrivent les équipements autorisés. Ces descriptions fournissent les dimensions, la matière, la forme, etc. des accessoires autorisés.

Quelques exemples d’équipement du tireur:

  • Les lunettes de tir: leur principal avantage est leur verre d’épaisseur identique sur toute la surface et le réglage de sa position pour être perpendiculaire à la ligne de visée afin d’éviter toute distorsion. Le tireur débutant peut tout à fait utiliser ses lunettes médicales ou lentilles pour son initiation. Ensuite investir dans des lunettes de tir deviendra judicieux.
  • Le cache-oeil: permet de tirer avec les deux yeux ouverts. Cela a pour avantage de limiter les compensations inconscientes entre les yeux et contribue à une meilleure visée.
  • Les protections auditives: sous forme de coques sont obligatoires pour les armes à gros calibre afin d’éviter des dommages dans l’oreille interne. Pour le tir à l’air comprimé, il faut au minimum se protéger avec des bouchons expansifs spécifiques. Pour information, le départ du plomb tiré par une arme à air comprimé génère un bruit d’environ 90 décibels, suffisamment pour créer des dégâts sur le long terme.
  • Le télescope: permet de voir les coups en cible sans faire revenir la cible, pour gagner du temps. 
  • Les coussins: surtout utilisés dans la position à genoux. Ils rendent la position un peu plus “confortable”.

Quelques exemples d’équipement de l’arme :

  • Le dioptre: est en principe fournit avec la carabine, en option sur les mousquetons. Une majorité de tireurs préfère tirer avec un dioptre plutôt qu’avec une mire ouverte.
  • L’iris réglable: cet équipement de tir permet de régler la profondeur de champ en fonction de la situation du jour. Il faut ouvrir ou fermer en fonction de la distance entre l’oeil et l’iris pour voir nettement de guidon de l’arme. 
  • Les filtres couleurs: servent à assombrir plus ou moins la visée ou à améliorer le contraste. Cela peut aider s’il y a un peu de brume, ou beaucoup de reflets sur la cible. 
  • Les guidons réglables: il existe des guidons rectangulaires ou annulaires dont certains sont réglables. Le lien sur l’article pour en savoir plus les guidons annulaires réglables
  • La plaque de couche: est l’élément de la carabine où l’épaule du tireur vient s’appuyer. Les réglementations diffèrent en fonction de la catégorie de carabine ainsi que des concours. En conséquence, les possibilités de réglage seront elles aussi différentes. 
  • Le cale-main: peut être de forme plus ou moins ergonomique pour s’ajuster à la main du tireur. 
  • Le support pour arme: il s’agit d’un trépied sur lequel le tireur peut déposer sa carabine entre chaque tir pour diminuer la fatigue lors des concours ou de l’entraînement. 
  • Les bipieds réglables: permettent de garder toujours la même position lorsque la configuration des stands de tir change ou si le bipied d’origine ne permet pas d’atteindre la bonne hauteur pour le point zéro

Certains de ces équipements de tir sont plus ou moins utiles. Mais en aucun cas ils ne remplaceront un déficit d’entraînement. 😉

L’équipement de tir du tireur sportif au pistolet

L’équipement de tir pour le tireur au pistolet est beaucoup moins lourd que pour les armes longues. Dans la majorité des cas, avoir une arme et une protection auditive à disposition suffit jusqu’à un niveau avancé de performance.

Tir air comprimé

L’outil de sport

Les tireurs au pistolet ont un plus large choix de disciplines avec leur outil de sport. Pour le tir à 10 mètres à l’air comprimé, il y a le tir de précision et le tir de vitesse. Pour cette discipline, le tireur utilisera un pistolet capable de tirer des séries de 5 coups. Cet outil de sport est aussi capable de tirer coup par coup. L’inverse ne sera pas possible et nécessitera un changement d’outil de sport. 

Le tireur qui dispose uniquement d’une arme d’ordonnance pourra participer aux tirs militaires ainsi qu’à d’autres concours sur les distances de 25 mètres et de 50 mètres. Cependant ces armes de gros calibres (9 mm et 7.65 mm) génèrent un plus fort recul et les munitions sont plus chères que celles du 22 long rifle. Néanmoins, le tireur sportif pourra participer aux tirs de précision ainsi qu’aux tirs de vitesse avec cette arme. 

Les tireurs sportifs utilisent plus volontiers des pistolets de petit calibre (22 long rifle) car la munition est meilleure marché et le recul moins important. De plus ces outils de sport disposent de davantage de possibilités de réglage. Equipés d’une crosse ergonomique, ils s’adaptent parfaitement à chaque tireur. Le fait de pouvoir régler l’outil de sport permet au tireur de viser toujours la même zone de déclenchement. Ces outils de sport sont très polyvalents. Ils permettent de tirer sur les distances de 25 mètres et de 50 mètres aussi bien pour le tir de vitesse que pour le tir de précision. 

Equipement tir au pistolet


L’équipement de tir pour le tireur au pistolet

Au niveau de l’habillement, le tireur devra être à l’aise. C’est-à-dire qu’il devra porter des vêtements amples et adaptés à la saison. Les habits qui rigidifient ou supportent la position du corps et les membres du tireur sont interdits. Les chaussures ne doivent pas couvrir la malléole et devraient avoir une semelle plate pour une meilleure stabilité. . 

Une ceinture permet de maintenir le bras inactif au repos et sans tension. 

Pour le tir à l’air comprimé, de simples bouchons à insérer dans l’oreille sont suffisants. Des protections à coque sont obligatoires pour les autres disciplines. 

Pour les tireurs portant des verres correcteurs de vue, il est recommandé de se procurer des lunettes de tir spécifiques car le verre correcteur aura une épaisseur identique sur toute sa surface. Cela évite des distorsions de l’image de visée. 

Un cache-oeil aidera le tireur à tirer avec les deux yeux ouverts. 

Lorsque les cibles ne sont pas ramenées après chaque coup, le tireur peut installer un télescope. Le tireur s’équipera d’un petit télescope sur pied pour visualiser son résultat à distance. (Uniquement pour certains concours, pas nécessaire pour le débutant).

Pour chaque concours, le tireur indique que son arme est déchargée en plaçant un fil de sécurité (ou drapeau de sécurité) sur son arme. Cet accessoire est en principe fourni avec l’arme. Si cela n’est pas le cas, il faudra s’en procurer un. 

Un chronomètre servira à suivre et utiliser au mieux le temps à disposition pour le tir.

Conclusion

Pour débuter le tir sportif, il n’y a pas besoin d’investir dans un équipement de tir. Il suffit d’emprunter les armes ou outils de sport mis à disposition par les sociétés. Ensuite, le tireur pourra acheter son propre équipement en fonction de sa progression. 

Dans chaque société, il y a des tireurs qui débutent et d’autres qui, pour une raison ou une autre, cessent leur activité. Dans ces cas, il est aussi possible de racheter l’arme et l’équipement de tir pour disposer de son propre matériel. Sans compter les tireurs qui change d’équipement de tir pour des raisons de taille, de meilleure opportunité, etc..

Les sociétés mettent à disposition de leurs membres du matériel très diversifié. Cela a l’avantage de permettre au tireur d’essayer différents équipements de tir avant de faire son choix et d’investir dans son propre équipement de tir. 

why not try

Avez-vous débuter le tir sportif avec l’équipement de tir mis à disposition par votre société ? N’hésitez pas à laisser vos expériences en commentaire.

well done


Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! 🙂

0 commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus