Le tir sportif en tant que discipline olympique

Dans les années 1880, le baron Pierre de Coubertin remporte à sept reprises le titre de champion de France de tir sportif au pistolet. Par la suite, il imposa sa discipline de prédilection aux jeux Olympiques modernes d’Athènes en 1896. Le tir sportif est un sport individuel des plus pratiqués dans le monde après le golf et le tennis. 

Au niveau olympique, il y a 15 épreuves de tir classées dans 3 groupes distincts: le tir à la carabine, le tir au pistolet et le tir au fusil de chasse. Le but du tir sportif est pour toutes les disciplines d’effectuer des tirs le plus précis possible sur une cible. Chaque cible comporte une graduation en point. Plus le tir est proche du centre, plus la valeur en points augmente.

Cibles-vitesse


Le tir à la carabine

Cette discipline se pratique à 10 mètres (air comprimé), à 50 mètres (22 Long Rifle) et à 300 mètres (7.5 mm (carabine, Fass 57, mousqueton) ou 5.6 mm (Fass 90) ou 6.5 mm (nouvelles carabines)). Le tir à l’air comprimé à 10 mètres se tire en position debout uniquement. Pour les autres distances, 50 mètres et 300 mètres, les tireurs tirent couchés ou dans les trois positions, debout, à genoux et couché. 

Il y a 5 épreuves olympiques pour le tir à la carabine: 

  • Carabine 10 mètres Hommes (60 coups),
  • Carabine 10 mètres Dames (60 coups),
  • Carabine 10 mètres mixte (60 coups),
  • Carabine à 3 positions à 50 mètres Hommes (3×40 coups),
  • Carabine à 3 positions à 50 mètres Dames (3×40 coups).

Le tir au pistolet

Le tir à l’arme de poing se tire sur des distances de 10 mètres (tir à l’air comprimé), sur des distances de 25 mètres et de 50 mètres (22 Long Rifle et gros calibre). La discipline au pistolet se distingue de la carabine par sa diversification. En effet, il est possible de participer au tir de précision, au tir de vitesse, et aussi à des épreuves mixtes précision et vitesse. La position est à bras franc ou pour certaines catégories également appuyées. 

Il y a 5 épreuves olympiques pour le tir au pistolet: 

  • Pistolet 10 mètres Hommes (60 coups),
  • Pistolet 10 mètres Dames (60 coups),
  • Pistolet 10 mètres mixte (60 coups),
  • Pistolet 25 mètres Dames (30 coups + 30 coups),
  • Pistolet 25 mètres rapide Hommes (60 coups).


Les valeurs et l’éthique du tir sportif

Les valeurs traditionnelles du sport sont très présentes dans le tir sportif. Ce sont certainement ces valeurs de respect, de concentration, de contrôle de soi, de dépassement de soi, d’engagement et d’esprit d’équipe qui poussent de nombreuses personnes à pratiquer ce noble sport. 

La pratique du tir sportif est très sécurisée et très bien encadrée par des moniteurs conscients d’une image souvent peu représentative de ce sport publiée dans les médias et au cinéma. En effet, le tir sportif n’est ni violent, ni dangereux et sa pratique n’a absolument rien à voir avec de l’agressivité ou une attitude guerrière. Bien au contraire, le tireur sportif se confronte à lui-même par le biais d’une cible. 

Pour réussir dans ce domaine, il faut une très grande maîtrise de soi. Le tireur sportif doit être capable de parfaitement gérer ses émotions et son stress. 

Ethique-Morale-Philosophie


La pratique du tir sportif

Comme pour toute pratique sportive, le tireur effectue un échauffement avant un concours ou une séance d’entraînement. Une fois les muscles chauds, le risque de tendinite diminue et la stabilité augmente. Ce lien vous conduit vers un plan d’échauffement complet.

Maintenir une position immobile et stable requiert une excellente condition physique et un mental fort. La position asymétrique du tireur entraîne de fortes contraintes musculaires. Pour être le plus précis possible, le tireur sportif devra être très stable. Cependant, chaque respiration ainsi que chaque battement du coeur du tireur perturbe sa stabilité. L’utilisation de technique de relaxation permet de réduire le rythme cardiaque et la respiration. Le tireur sportif profitera alors de tirer entre deux battements du coeur pour ne pas ruiner sa préparation du départ du coup.

A l’instar de tous les sports, certains muscles seront décontractés alors que d’autres seront très toniques. Maintenir une position stable et précise pour la durée d’un concours requiert une grande maîtrise de soi et aussi de la force musculaire. Le tireur sportif doit réussir à rester concentré sur sa cible et supprimer toute pensée parasite qui pourrait le distraire. Plus le sportif sera calme intérieurement, meilleurs seront ses résultats. 

Après une séance de tir, bien des tireurs sportifs sont débarrassés de leurs tensions et beaucoup plus relax. Même si le tir sportif est un sport statique, l’athlète dépensera beaucoup d’énergie pour maintenir sa position et gérer ses émotions. 

Comme pour tous les sports, les tireurs veilleront à s’hydrater avant, pendant et après l’effort. Cela assurera un bon fonctionnement de leur organisme. Plusieurs études démontrent qu’un manque d’hydratation réduit les performances du cerveau ainsi que les capacités physiques. Les tireurs à la carabine souffriront plus rapidement de déshydratation en raison de leur équipement de tir.

Une-ciblerie

Pourquoi un tireur sportif aime le tir ?

Pour un observateur, qui n’a jamais pratiquer le tir sportif, il peut être difficile de comprendre l’attrait de ce sport sur le tireur. Personnellement, ce sont ces possibilités de toujours faire mieux, de recommencer, de maîtriser mes émotions et le calme qui m’attire vers ce sport. 

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) définit la santé comme étant “un état complet de bien-être physique, mental et social”.

Cette définition correspond bien mon état de bien-être lors de la pratique du tir. 

  • Le bien-être physique provient de l’activité sportive régulière destinée à entretenir ma condition physique. Et l’entrainement cardio et musculaire complémentaires à la pratique du tir sportif contribue aussi à mon bien-être.
  • Le bien-être mental à la suite d’une séance d’entraînement, où j’oublie les tracas quotidiens pour être pleinement concentrée sur mon tir.
  • Le bien-être social avec l’échange d’expérience et la fraternité avec les camarades tireurs sportifs.

Ces avantages associés à une bonne hygiène de vie, préservent ma bonne santé et ma motivation pour progresser dans mes disciplines favorites.

Conclusion

Le tir sportif est un sport de précision et d’adresse qui demande un effort physique et mental pour faire de bons résultats. Les sportifs doivent respecter les règles et les comportements de sécurité. Il n’y a donc pas de place pour de l’agressivité et les Rambos dans ce sport. Au contraire, l’ambiance est conviviale et les échanges entre tireurs toujours enrichissants. C’est un sport qui gagne à être connu !

Si vous désirez découvrir ce sport de plus près, n’hésitez pas à contacter une société de tir proche de chez vous. Elle vous offrira la possibilité de vous initier à cette noble activité.

Trouverez les sociétés de tir reconnues en France par la Fédération Française de Tir.

Et ce lien vous mènera vers les sociétés de tir en Suisse.

Et celui-ci pour les sociétés de tir en Belgique.

Pour les intéressés, le tir à l’air comprimé, à 10 mètres (à la carabine ou au pistolet) reste la meilleure manière de s’initier au tir sportif et d’acquérir les techniques de base.


well done


Quels bénéfices retirez-vous de la pratique du tir sportif ou d’une autre discipline de tir ? Partagez vos expériences dans les commentaires. 

Ou alors …

Vous avez franchi le pas de l’initiation ? N’hésitez pas à laisser un feedback de votre expérience dans les commentaires.


Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! 🙂

0 commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus